Comment les aménagements des villes peuvent-elles améliorer l'économie et l'écologie?

 

L'alliance des deux  termes permet d'obtenir des villes à la fois  plus économiques et écologiques.  L'objectif est d'arriver à adopter des gestes écologiques pour préserver la planète. Trouver les moyens pour moins polluer, moins consommer et pouvant s'adresser à tous type de personne.

 

 Le thème abordé dans cet article est la ville en mutation et plus exactement les aménagements de la ville. Il parle des différents mouvements, changements des villes et de leur évolution écologique dans le temps. C’est pourquoi cet article répond à la problématique: Dans une ère de développement  et de mouvement constant, nos villes s’adaptent-elles aux évolutions technologiques?

Je pense qu’il faut étudier le comportement des villes par rapport aux nouvelles technologies qui s’y installent pour comprendre comment elles sont mises en place et comment elles sont appréciées des habitants. Donc j’ai voulu vous écrire cet article qui comprendra deux parties. La première parle d’un nouveau mode de transport plus économique et plus écologiques: Le tramway. Puis j'aborde le sujet des nouveaux quartiers écologique: Les écoquartiers.logo_eco_eco200_0

 

 

 

Les transports économiques: Tramway

 

L’implantation de nouvelles lignes de tramway peut-elle contribuer à l’émergence d’une ville durable ? Pour répondre à cette question, cet article part d’un modèle théorique insérant le système économique de transport dans trois environnements : environnement économique général, social, naturel. Une nouvelle ligne de tramway correspond à une nouvelle offre dans le système économique de transport d’une aire urbaine. Cette nouvelle offre produit des effets potentiels sur le système économique de transport et sur ses trois environnements. Le projet de ville durable a pour ambition d’utiliser les effets potentiels du tramway moderne pour une reproduction conjointe dans l’espace urbain de la sphère économique, de la sphère sociale et de la sphère écologique.

 

Les points bénéfiques d'un tramway

 Faible pollution. Le tramway, comme véhicule électrique, ne rejette rien dans l’atmosphère. Par ailleurs, le tramway moderne est conçu pour être relativement silencieux (moins de 65 dBA). Il est moins bruyant qu’un bus, du fait d’améliorations dans la conception des voies (amortisseurs) et dans le fonctionnement du véhicule.

 La capacité de transport. Un tramway moderne est deux à trois fois supérieur à celle d’un bus articulé. Les tramways modernes en service aujourd’hui en France ont une capacité de 174 voyageurs à Grenoble; de 259 voyageurs à Nantes; de 270 voyageurs à Strasbourg. Ils peuvent transporter jusqu’à 300 voyageurs à Bordeaux.

 Personne à mobilité réduite. La plupart des tramways modernes sont à plancher bas avec accessibilité de plain-pied, sans marche à partir du quai, qui monte en pente douce. Les nouveaux véhicules livrés sont à plancher bas intégral. Cette innovation est utile non seulement aux personnes handicapées, mais aussi aux familles avec poussettes d’enfants, aux personnes âgées ou accidentées ou portant des colis encombrants. Elle augmente donc le potentiel d’usagers du tramway.

 Faible encombrement de la chaussée. Six mètres de largeur suffisent pour faire passer une double voie de tramway, car celui-ci a l’avantage d’être guidé par le rail. Les stations demandent encore deux mètres de largeur environ. Elles peuvent être éventuellement décalées en cas de voirie étroite. On comprend alors l’intérêt de la solution tramway dans les centres urbains et les zones agglomérées denses, où l’espace est rare et cher.

 Faible consommation. Les tramwaysfonctionnent avec une source d’énergie (l’électricité) dont la production peut être organisée de façon renouvelable à l’échelle nationale ou européenne. Ces atouts socio-techniques expliquent en bonne partie le choix du tramway moderne dans un certain nombre d’agglomérations où de forts besoins en transports collectifs de surface se sont fait sentir en particulier dans les zones denses.

 

Tramway_de_Dijon_-_essais_juillet_2012_-_02

 

Les villes durables: Écoquartier

 

Un Écoquartier est un projet d’aménagement urbain qui respecte les principes du développement durable tout en s’adaptant aux caractéristiques de son territoire. Le Ministère s’est doté d’un référentiel en matière d’aménagement durable. Des textes de référence posent également les principes de la Ville durable.

La conception d’un écoquartier a pour objectif de proposer des logements pour tous, dans un cadre de vie de qualité, tout en limitant son empreinte écologique.

 

Dans la ville d’aujourd’hui et de demain, le renforcement du lien social et la création d’un espace public de proximité sont des questions de premier ordre. En donnant aux habitants le droit de participer activement à l’aménagement et à la gestion de leur quartier, et par la présence de lieux et d’activités favorisant la rencontre avec l’autre, l’écoquartier doit apporter des réponses innovantes favorisant un « vivre ensemble » basé sur le respect et la coopération.

Objectif : BIEN-ÊTRE, DIVERSITÉ, SANTÉ

 

A travers les continuités écologiques, la diversité des espèces animales et végétales, l’exploration de nouvelles pratiques de production et de consommations sobres en carbone, l’écoquartier respecte l’équilibre naturel et le restaure. Harmonieux et fluides, les liens qu’il tisse avec son environnement local s’inscrivent dans une démarche globale et sont porteurs de nouvelles valeurs qui réconcilient bien-être et sobriété.

 Objectifs : MIXITÉ, MOBILITÉ, PARTICIPATION, ACTIVITÉS

 

Une réduction ambitieuse des émissions de gaz à effet de serre afin de lutter contre le changement climatique : limitation des besoins en énergie, développement des énergies renouvelables, mobilité des personnes et des marchandises grâce à des modes de déplacement « doux ».

 Objectifs : SOBRIÉTÉ, BIODIVERSITÉ, DURABILITÉ

 

Label-eco-quartier1_cle03cec1

 

Ces deux parties nous expliquent que ce sont des procèdes participant à l’économie et l’écologie. D’un en premier temps, Le tramway car c’est un moyen de se déplacer électriquement donc il ne pollue pas et le trajet ne coute pas plus cher qu’un trajet en bus. En ce qui concerne les écoquartiers, ils contribuent à l’aménagent de quartier entièrement conçus sur l’écologie.

 Pour ma part, je suis entièrement pour l’écologie et pour l’économie de nos villes. Et je pense que ces deux types d’aménagements peuvent améliorer l’écologie ainsi que l’économie des villes.

 

12

 

 

 

 

Emilie BAUD