Battez-vous pour une bonne cause et non pour le plaisir !

 

Les quartiers défavorisés ont un taux de violence juvénile très élevé. Cela est essentiellement due au manque d'éducation et de repère des plus jeunes qui ont une seul solution, suivre les adolescents des quartiers mal fréquentés. Ce manque peut être comblé par des structures associatives pour apprendre les règles de la vie ayant pour but d'éradiquer la violence dans les citées et de pousser les jeunes vers la vie active.

 

La violence dans les quartiers défavorisés devient de plus en plus déplorable. Elle a toujours été omniprésente. Le seul hic c'est qu'elle commence dès le plus jeune âge. Des solutions peuvent réduire cette violence. En outre, le sport sera la solution développé au cours de cet article pour essayer d'y remédier. Je me pose maintenant la question de savoir si nous pouvons réduire la violence dans les quartiers défavorisés grâce au sport ? Pour éclaircir vos esprits nous allons définir quelques termes. La ville est un milieu physique où se concentre une forte population humaine, et dont l'espace est aménagé pour faciliter et concentrer ses activités : habitat, commerce, industrie, politique etc... Ce sont dans ces structures qu'est né la violence. La violence est l’utilisation de force physique ou psychologique pour contraindre, dominer, causer des dommages ou la mort. Elle implique des coups, des blessures, de la souffrance. Pour remédier à cette violence nous ferons appel au sport. Le sport est un ensemble d'exercice physique ou mental, se pratiquant sous forme de jeux individuels ou collectifs pouvant donner lieu à des compétitions. Mon point de vue sur ce sujet est qu'il y a sans aucun doute un gros travail à fournir au niveau des quartiers défavorisés mais plus précisément sur la nouvelle population qui habite ces citées. La violence dans les citées ne cesse d'augmenter et dès le plus jeune âge. Je pense que l'éducation des enfants est la source majeure de cette violence. Les parents doivent assumer leurs enfants et faire leur rôle. Les jeunes sont livrés à eux même et sont influencés par les générations plus vieilles. Il faut occuper ces enfants mais aussi leurs apprendre les règle de la vie. Pour que cet apprentissage soit ludique et intéressant aux yeux des plus jeunes je pense qu'il est nécessaire passer par le sport.

                 La violence dans les quartiers défavorisés

  • La violence dans le sport

La violence à toujours était présente dans le sport, encore plus dans les sports de contact. Le sport a énormément de vertu et plus précisément, le respect. Les sportifs de haut niveau doivent montrer l’exemple aux jeunes afin de leur faire voir comment on doit se comporter sur un terrain comme dans la vie de tous les jours. Les adolescents prennent pour exemple les acteurs à la télévision. Le sport serait-il un moyen de d’apprendre aux jeunes le respect, d’être plus mature et ou tout simplement apprendre la vie ? Le sport peut-être inculqué aux enfants de très jeunes âges pour leur apprendre toute les vertus du sport. Je suis convaincu que le sport est un bon moyen pour diminuer la délinquance et violence là où celle-ci est omniprésente. Le taux de délinquance est nettement plus élevé dans les citées ou les quartiers défavorisés que dans les résidences c’est pour cela qu’il faut agir au sein des citées.

 

  • La délinquance juvénile

 

 
   


Les délinquants adolescents influence les plus jeunes à faire comme eux, comme par exemple trainer dans les endroits salubres ou ils vont pouvoir faire leur bisness et vendre de la drogue jusqu’au jour où ils s’en prendront aux personnes pour X raisons. Cela peut être évité si on résout le problème à la source. Ces individus aujourd’hui attendent qu’une chose, qu’on leurs tendent la main. Ils ont besoin de se sentir utile et aider par la société. Ces personnes-là naissent dans une cadre de vie défavorisé ou des fois sous-développé. Les acteurs de cette violence ont une part d’inconscience de leurs actes car ils n’ont pas eu les bases essentielles dans leur enfance.  En effet, les parents ont un rôle très important dans l’apprentissage de l’éducation et du respect envers leurs enfants. Un enfant né inconscient mais il suffit de lui inculper les bonnes manières et le respect pour que celui-ci soit un de l’autre cote de la barrière. Une solution peut donner les bases à des jeunes en manque de repère. Le sport ! Oui ! La pratique d’une activité physique et non seulement recommandé par tous les médecins pour être en bonne santé mais aussi pour apprendre en s’amusant et progresser dans diverses activités.

 

sans-titre

             Une solution : « sport dans la ville »

  • Présentation de l’association

Sport dans la Ville, est la principale association d’insertion par le sport en France. Elle accompagne 2500 jeunes, âgés de 7 à 30 ans le plus souvent issus de quartiers sensibles. Il existe 20 centres sportifs implantés à Lyon, Grenoble et Saint-Etienne. Cette association a était construite dans l’objectif est de faire travailler chaque jeune dans sa pratique sportive tout en progressant sur ses compétences et ses savoir-être, à savoir le respect des autres et des règles, assiduité, politesse, esprit d’équipe, confiance en soi. Le second objectif est qu’ils puissent trouver le chemin de l’emploi. Nous pouvons voir sur l’image ci-dessus qu’il y a une progression dans l’apprentissage de la vie. C’est une association qui basse cet apprentissage sur le sport et le savoir être à tout âge. En effet, chaque âge a ces activités, de 7 ans à 25 ans le sport est en continu. A partir de 14 ans les adolescents vont apprendre les principes fondamentaux en s’exerçant dans des activités ludiques et pédagogiques et peuvent être admis à « job dans la ville » qui est un secteur où les jeunes vont pouvoir découvrir la vie active grâce à des stages et des portes ouvertes dans différentes entreprise. Puis, passé 25 ans  les jeunes adultes peu continuer dans la ligné avec « entrepreneur dans la ville » qui consiste à créer son entreprise. Cette association à un large spectre d’activité et pour tout âge.

  • La future vie active

Pour que chaque jeune trouve le chemin de l’emploi, Sport dans la Ville a créé le programme «  Job dans la Ville » destiné à aider des jeunes dès l’âge de 15 ans à réussir leur orientation et leur insertion professionnelle. Le programme « Job dans la Ville":

- des visites d’entreprises et d’organismes de formation                                                                                                  

- des formations et des ateliers de préparation au monde professionnel                                                                       

- un parrainage de chaque jeune par des collaborateurs d’entreprises partenaires                                                      

- des missions en entreprises en France et à l’étranger                                                                                                       

- un accompagnement individuel par les conseillers « Job dans la Ville ».

80% des jeunes inscrits au programme «  Job dans la Ville » trouvent une formation ou un emploi. Le programme d’appui à la création d’entreprises « Entrepreneurs dans la Ville » est dédié à des jeunes âgés de 20 à 35 ans, porteurs d’un projet de création d’entreprise et habitant ou ayant grandi dans un quartier politique de la ville.  Ce programme permet chaque année d’accompagner 20 porteurs de projets. Le programme « Entrepreneurs dans la Ville » a permis en 4 ans l’accompagnement de 62 porteurs de projets et la création de 30 entreprises dont 27 en activité. Les objectifs de l’année prochaine : l’accompagnement de 20 nouveaux porteurs de projets et la création de 10 nouvelles entreprises. 

 

sans-titre (2)

Après avoir argumenté les deux parties si dessus, je peux dire qu’il est possible de diminuer la délinquance les citées. Eradiquer cette violence ne serait pas réaliste car nous le savons tous, la violence sera toujours présente. Les jeunes ont besoin de soutient car il y a une majeur partie qui aimerait rentrer dans la vie active mais ils n’ont pas les moyen d’y arriver. Des structures voient le jour ayant pour but de prendre sous leurs ailes des jeunes issus des quartiers défavorisés pour les aider à débuter la vie. Cette association met en place des activités sportives et des travaux intellectuels pour l’évolution des jeunes.

 

 

RUSSO Adrien